Chap. 15: Cerveau, mouvement volontaire et action de substances exogènes

15° vidéo d’une très grosse série en partenariat avec les éditions NATHAN.

Pour votre plaisir et réussite, je vous ai créé pour chaque chapitre de cours de spécialité SVT, une vidéo reprenant l’ensemble des principaux points à connaître pour votre BACCALAURÉAT.

BILAN POUR LES TERMINALES:

Le cerveau est composé de neurones et de cellules gliales qui assurent le bon fonctionnement de l’ensemble.

L’exploration du cortex cérébral a permis de situer des aires, dont certaines appelées motrices sont responsables des mouvements volontaires.

Les messages nerveux moteurs qui partent du cerveau se déplacent par l’intermédiaire des faisceaux de neurones qui « descendent » dans la moelle épinière jusqu’aux neurones- moteurs.

Puis, à ce niveau là, le corps cellulaire du neurone-moteur reçoit une multitude d’information qu’il va alors intégrer sous la forme d’un message moteur unique.

Chaque fibre musculaire reçoit alors le message d’un seul neurone moteur.

Nous avons vu, que certains dysfonctionnements du système nerveux modifient le comportement et ont des conséquences sur la santé, et que l’apprentissage ou la récupération de la fonction cérébrale après un accident reposent sur une capacité essentielle appelée : la plasticité cérébrale.

Les différentes aires corticales communiquent entre elles par des voies neuronales où se propagent des potentiels d’action dont la fréquence d’émission est modulée par un ensemble de neurotransmetteurs.

Enfin, la prise de substances exogènes comme de l’alcool ou des drogues, peut entraîner la perturbation des messages nerveux et provoquer des comportements addictifs.

 LES QUESTIONS POSÉES / LES RÉPONSES ASSOCIÉES

(n’hésitez pas à commenter afin d’améliorer les réponses si besoin !)

Q1:  

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *