Chap. 2: Conséquences génétiques de la reproduction sexuée

2° vidéo d’une très grosse série en partenariat avec les éditions NATHAN.

Pour votre plaisir et réussite, je vous ai créé pour chaque chapitre de cours de spécialité SVT, une vidéo reprenant l’ensemble des principaux points à connaître pour votre BACCALAURÉAT.

BILAN POUR LES TERMINALES:

La reproduction sexuée chez les Eucaryotes permet le brassage des génomes à chaque génération.

2 évènements à retenir:

  • La fécondation : Union de 2 gamètes haploïdes permettant de rassembler 2 génomes d’origine indépendante apportant chacun un lot d’allèles. Il se forme une cellule œuf diploïde avec pour chaque paire d’allèle une association constituée de 2 allèles identiques ou bien 2 allèles différents.
  • En fin de méiose: Chaque cellule produite reçoit 1 seul des 2 allèles de chaque paire avec une probabilité équivalente.

Pour 2 paires d’allèles, 4 combinaisons d’allèles sont possibles. À retenir:

° Cas équiprobable en cas de gènes indépendants résultant d’un brassage allélique interchromosomique

°Cas non équiprobables en cas de gènes liés résultant d’un brassage allélique intrachromosomique.

L’analyse génétique se base sur la transmission héréditaire des caractères observables dans les croisements issus le plus souvent de lignées pures et ne différant que par un nombre limité de caractères.

Pour les humains, on étudie la généalogie familiale en appliquant les principes de transmission héréditaire des caractères.

Le séquençage de l’ADN et les progrès de la bio-informatique donnent directement accès au génotype de chaque individu comme à ceux de ses ascendants et descendants.

L’utilisation de bases de données informatisées permet d’identifier des associations entre certains gènes mutés et certains phénotypes, mais soulève des questionnements éthiques.

Des anomalies peuvent survenir au cours de la méiose comme des crossing over inégaux, des migrations anormales de chromatides au cours des divisions méiotiques.

Ces accidents, souvent létaux, engendrent parfois une diversification importante des génomes et jouent un rôle essentiel dans l’évolution biologique.

 LES QUESTIONS POSÉES / LES RÉPONSES ASSOCIÉES

(n’hésitez pas à commenter afin d’améliorer les réponses si besoin !)

Q1:  

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *