Chap. 6: Le temps et les roches

6° vidéo d’une très grosse série en partenariat avec les éditions NATHAN.

Pour votre plaisir et réussite, je vous ai créé pour chaque chapitre de cours de spécialité SVT, une vidéo reprenant l’ensemble des principaux points à connaître pour votre BACCALAURÉAT.

BILAN POUR LES TERMINALES:

Les relations géométriques entre les différentes roches dans un paysage ou un affleurement permettent de reconstituer la chronologie relative des structures ou des évènements géologiques de différentes natures et à différentes échelles d’observation.

Il existe différents principes comme celui:

  • de superposition
  • de recoupement ou encore
  • d’inclusion.

Il existe des fossiles appelés ‘fossile stratigraphiques‘, ayant évolué rapidement et présentant une grande extension géographique qui peuvent alors être utilisés pour caractériser des intervalles de temps, et l’identification d’association de fossiles identiques dans des roches de régions géographiquement très éloignées permet d’établir des corrélations temporelles entre ces roches.

La désintégration radioactive est un phénomène continu et irréversible. La demi-vie d’un élément radioactif est caractéristique de cet élément. Ainsi la quantification d’un élément père radioactif, se désintégrant de manière continu et irréversible en élément fils radiogénique, permet de déterminer l’âge des minéraux constitutif d’une roche.

Il existe différents chronomètres utilisés en géologie qui se distinguent par la période de l’élément père. Le choix d’un radiochronomètre dépend de sa période et de l’élément à dater.

Les datations sont réalisées sur des roches magmatiques ou métamorphiques, en utilisant les roches totales ou leurs minéraux isolés.

L’âge obtenu est celui de la fermeture du système considéré. Cette fermeture correspond à l’arrêt de tout échange entre le système considéré et l’environnement. Des températures de fermetures différentes pour différents minéraux expliquent que des mesures effectuées sur un même objet avec différents chronomètres, puissent donner des valeurs différentes.

Enfin, des coupures dans les temps géologiques ont pu être établies sur différents critères, aboutissant à l’échelle stratigraphique.

La synthèse de l’ensemble des techniques de chronologie relative et de datation absolue permet de reconstituer des histoires géologiques de régions.

 LES QUESTIONS POSÉES / LES RÉPONSES ASSOCIÉES

(n’hésitez pas à commenter afin d’améliorer les réponses si besoin !)

Q1:  

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *