Chap. 8: L'organisation fonctionnelle des plantes à fleurs

8° vidéo d’une très grosse série en partenariat avec les éditions NATHAN.

Pour votre plaisir et réussite, je vous ai créé pour chaque chapitre de cours de spécialité SVT, une vidéo reprenant l’ensemble des principaux points à connaître pour votre BACCALAURÉAT.

BILAN POUR LES TERMINALES:

Les plantes terrestres sont des organismes adaptées à la vie fixée à l’interface sol/atmosphère, et cela même dans des environnements variables.

Les plantes possèdent de grandes surfaces d’échange :

  • Aériennes: avec une optimisation de l’exposition à la lumière qui correspond à sa source d’énergie  ainsi que une réelle efficacité dans les transferts de gaz.
  • Souterraines: permettant l’absorption d’eau et d’ions minéraux du sol facilitée le plus souvent par des symbioses, notamment les mycorhizes.

Des tissus conducteurs canalisent les circulations de matière dans la plante, notamment entre :

  • Les lieux d’approvisionnement en matière minérale (compartiment racinaire).
  • Les lieux de synthèse de matière organique (l’appareil caulinaire).
  • Les lieux de stockage comme les tubercules.

Le développement d’une plante associe: croissance (multiplication cellulaire par mitoses dans les méristèmes, suivie d’élongation cellulaire) et différenciation d’organes (tiges, feuilles, fleurs, racines) à partir de méristèmes.

Ce développement conduit à une organisation modulaire en phytomères, contrôlée par des hormones végétales et influencée par les conditions de milieu.  

 

 LES QUESTIONS POSÉES / LES RÉPONSES ASSOCIÉES

(n’hésitez pas à commenter afin d’améliorer les réponses si besoin !)

Q1:  

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *