Question: Nomenclature des TGL

 
Cette vidéo répond à une question posée: Comment nommer les triglycérides selon leur configuration, ou leur formule de manière général ?

Vous y verrez les notions de mono-di-triglycérides. Et les noms des différentes configurations dans un contexte général.

-Terminale S

Connaitre les grandes bases sur les biomolécules: chapitre des lipides

Bonjour à tous

Dans cette vidéo, j’aimerais répondre à une question qui m’a été posée concernant les triglycérides et plus précisément, ce qui touche la nomenclature des triglycérides. Comment les nomme-t-on selon leur configuration, ou leur formule de manière générale ?

Avant d’aller plus loin, je vous ai préparer une fiche récapitulative de synthèse que vous pouvez télécharger gratuitement sous forme de pdf, je vous ai mis le lien sous la vidéo, comme ça, vous pourrez la relire tranquillement avant vos examens pour vous remettre les idées au clair.

Si c’est bon pour vous, alors c’est parti !

La question posée qui m’a été posée correspond à la manière de nommer les triglycérides. Quel nom donne –t-on selon la présence de 1, 2 ou 3 acides gras ? Selon leur localisation par rapport au glycérol… bref,

Avant de vous proposer des éléments de réponses, j’aimerais vous faire quelques rappels. Alors pour les étudiants adhérents au programme réussir-en-biologie, vous avez plusieurs vidéos traitant des triglycérides qui vous montrent leurs rôles, mais pour ceux qui n’ont pas encore eu la chance de nous rejoindre, je vous donne les principaux points maintenant.

Parler de triglycérides, c’est également parler de triacylglycérol. Ils résultent de la combinaison d’un glycérol que voici sur votre écran, c’est une structure à 3 carbones avec sur chacun d’eux la présence de 3 fonctions alcools que je vous entoure en rose, (attendre 2 sec) sur lesquelles sont estérifiés 3 acides gras. Je vous les fais apparaître ici. Avec la réaction d’estérification. (attendre 2 sec).

Ces acides gras présents sur votre écran peuvent être identiques ou différents entre eux. Vous avez ici une lettre R qui remplace la longue chaîne carbonée, ça simplifie les formules à l’écran.

Biologiquement parlant, je vous rappelle que les TGL constituent des réserves d’énergie métabolique extrêmement concentrée, parce qu’ils sont réduits et anhydres.

Chez les mammifères, le principal site d’accumulation des TGL, c’est le cytoplasme des cellules adipeuses, il se forme alors une vacuole. Ces cellules forment le tissu adipeux qui est riche en source d’énergie et qui se trouve présent dans tout votre corps, mais plus abondamment sous la peau, on parle de graisse sous-cutanée et autour des organes internes, on parle de graisse viscérale.

Alors, passons à la nomenclature maintenant.

Lorsqu’un seul acide gras est estérifié au glycérol, comme ici sur votre écran, on parle de mono